Le train des orphelins

Forum teste pour mes forums
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Il s'agit d'un forum test pour mes autres forums
Si vous prenez une création sur ce forum créditez absolument : Chantalch

Partagez | 
 

  Lady Diana Frances Spencer - Princesse de Galles - Femme du prince Charles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Connie Britton
Admin
avatar

Messages : 1001
Date d'inscription : 28/12/2014
Age : 25

MessageSujet: Lady Diana Frances Spencer - Princesse de Galles - Femme du prince Charles    Dim 28 Déc - 18:41



Diana Frances Spencer
« Citation. »

••• Le personnage •••

Lady Diana Frances Spencer est né le 1 juillet 1961 dans la ville de Sandringham (Norfolk, Angleterre, Royaume-Uni). Elle est fille de Edward Spencer, plus connue comme le Comte Spencer et fille de Frances Burke-Roche. Elle est l'épouse du Prince de Galles Charles fils de la Reine Élizabeth II et elle est donc Princesse de Galles , mais aussi Duchesse de Cornouailles et Duchesse de Rothesay. Elle est la mère du Prince William, duc de Cambridge et du Prince Henry de Galles
••• Histoire •••

••• ••• ••• ••• ••• •••

Diana Frances Spencer née le 1er juillet 1961 à Sandringham (comté de Norfolk), est une aristocrate britannique, épouse de Charles, prince de Galles, du 29 juillet 1981 au 28 août 1996, date de leur divorce.

De ses fiançailles avec le prince de Galles, Diana fut l'une des femmes les plus célèbres du monde de la fin du XXe siècle, une des figures féminines éminentes de sa génération, une icône emblématique de la mode. Sa détresse émotionnelle pendant les années 1980 et les années 1990 inspira nombre de biographies, de photos, d'articles de journaux et de films de télévision. Elle fut également une figure emblématique mondiale de la charité, elle créa nombre d'associations pour défendre des causes telles les problèmes du SIDA ou encore l'éradication des mines antipersonnel.

Dès son mariage et jusqu'à son divorce, sa titulature était : Son Altesse royale la princesse de Galles et comtesse de Chester, duchesse de Cornouailles, duchesse de Rothesay, comtesse de Carrick, baronne de Renfrew, Dame des Îles, princesse d'Écosse, ; mais elle avait comme titre officiel Son Altesse royale la princesse de Galles. Après son divorce en 1996, la reine lui accorde le titre de courtoisie « princesse de Galles » sans prédicat. Elle est cependant plus connue en France sous l'appellation Lady Diana et plus encore sous le diminutif Lady Di ; la presse l'appelait également princesse Diana, bien que cela fût incorrect, puisque ce titre est réservé aux princesses de sang.

Descendante de Georgiana Spencer, duchesse de Devonshire ; arrière-petite-nièce de Georges Spencer ; l'honorable Diana Frances Spencer est la fille cadette d'Edward Spencer (1924 - 1992), vicomte Althorp et de sa première épouse, l'honorable Frances Burke-Roche (1936 - 2004). La vicomtesse était issue d'une famille qui avait émigré en Amérique. Sa grand-mère, Frances Work, née à New York, était une descendante de Charles II d'Angleterre (en descendance illégitime) et, par lui, d'Henri IV, roi de France, de Saint Louis et d'Hugues Capet.

Par ailleurs, Diana et son amie Sarah Ferguson avaient également de lointains liens de parenté, puisque Sarah était aussi une descendante de Georgiana Spencer, par la fille illégitime de cette dernière, Eliza Courtney. Plus tard, Diana favorisera le mariage de Sarah avec le prince Andrew du Royaume-Uni, son beau-frère. Cette union se soldera elle aussi par un divorce, mais, à la différence des princes de Galles, le couple restera en bons termes. Les parents de Diana étaient également divorcés ; cette séparation houleuse causée par la relation adultère de la vicomtesse avec l'héritier d'une fortune de papier peint, Peter Shand Kydd, avait fait de la fillette l'enjeu d'un procès en justice que sa mère intenta à son ex-mari pour obtenir la garde de Diana et de son frère.

À la mort de son grand-père paternel, Albert Spencer, en 1975, le père de Diana devint le 8e comte Spencer, et elle acquit le titre de Lady Diana Spencer. L'année suivante, son père le comte Spencer épousa Raine McCorquodale, récemment divorcée du comte de Dartmouth, fille unique de la romancière Barbara Cartland.

Diana fit des études à Riddlesworth Hall à Norfolk et à l'École occidentale de Bruyères, dans le Kent. À 16 ans, elle étudia un bref moment à l'Institut Alpin Videmanette, une institution pour jeunes filles de bonne famille à Rougemont, en Suisse. Talentueuse pianiste, elle était également une grande sportive, et désirait être danseuse.

La famille de la jeune fille était connue de la famille royale britannique depuis plusieurs générations : sa grand-mère maternelle, Lady Fermoy, était une des dames d'honneur de la reine-mère et le prince de Galles eut pendant les années 1970 une brève liaison avec Sarah Spencer, la sœur aînée de Diana.

En effet, les amours du prince de Galles ont toujours été le sujet de prédilection d'une certaine presse qui lui a prêté de nombreuses liaisons. Parvenu à la trentaine sans avoir pu épouser la femme qu'il aimait, Camilla Shand, il multipliait les liaisons éphémères. Aussi fut-il quasiment sommé par la reine de se marier.

Pour être acceptée par les membres de sa maison notamment son grand-oncle Lord Mountbatten qui avait arrangé le mariage du prince Philip et de la reine, et ses conseillers, l'éventuelle fiancée se devait d'être d'extraction aristocratique, évidemment célibataire et protestante - une divorcée ou une non protestante était exclue, le souverain britannique étant également chef de l'Église anglicane, (la cour se rappelait le précédent douloureux qui avait conduit à l'abdication et à l'exil du roi Edward VIII, lui aussi grand-oncle du prince de Galles en 1936) et d'excellente réputation, ou de préférence sans réputation du tout (pour éviter les commérages d'un précédent fiancé). Diana répondait à toutes ces exigences.

Camilla Shand, devenue Madame Parker-Bowles, qui avait refusé de l'épouser pour ne pas subir les contraintes d'une vie officielle mais était restée sa confidente, amena la famille royale à élire comme future reine, Diana Spencer, âgée de dix-neuf ans, assistante au jardin d'enfants 'Young England' de Knightsbridge.

Buckingham Palace annonça les fiançailles le 24 février 1981. Lord Mountbatten avait de toute façon rejeté Camilla Parker Bowles en raison de son âge (elle est l'aînée du prince de 16 mois), de son expérience de la vie et de son absence de sang suffisamment aristocratique, ainsi que de son franc-parler.

Les noces eurent lieu à la cathédrale Saint-Paul à Londres le mercredi 29 juillet devant 35 000 invités (dont Mrs. Parker Bowles et son mari, filleul de la reine-mère) et un milliard de téléspectateurs dans le monde.

La presse fit remarquer que le dernier mariage d'un héritier du trône avec une sujette anglaise remontait à trois cents ans plus tôt lorsqu'en 1659 le futur Jacques II d'Angleterre épousa Anne Hyde. Ce roi de la Maison Stuart avait d'ailleurs été détrôné par son gendre et sa fille qui permirent à leur lointains cousins de la Maison de Hanovre d'accéder au trône Britannique parce qu'ils étaient protestants. Le prince de Galles descendait de ces derniers.

Dès son mariage, Diana devint la troisième femme en dignité du Royaume-Uni, juste après la reine et la reine-mère, célèbre pour avoir été l'âme de la résistance Anglaise face à l'invasion hitlérienne. La jeune princesse fut immédiatement aimée des Britanniques et du monde entier.

Les « princes de Galles » eurent rapidement deux enfants, William, né le 21 juin 1982, et Henry (surnommé Harry), né le 15 septembre 1984.

Supportant difficilement les contraintes d'une vie de cour et après la naissance de son fils aîné la princesse de Galles fit une dépression, fut atteinte de boulimie et tenta plusieurs fois de se suicider. Dans une entrevue (publiée après sa mort), elle déclare que, pendant sa première grossesse (elle portait l'enfant appelé dès sa naissance à devenir un jour roi), elle s'était jetée dans un escalier et avait été découverte par la Reine. Dans cette même interview, elle dit que Charles l'avait accusée de crier au loup quand elle menaçait de se suicider. Si ses tentatives de suicide avaient effectivement eu lieu, elle aurait risqué une fausse couche.

Au début des années 1990, les révélations concernant l'échec de la vie conjugale du couple princier furent d'abord dissimulées puis dramatisées par la presse internationale. Le prince et la princesse de Galles s’adressaient à la presse par le truchement de leurs amis en s'accusant l'un l'autre d'adultère. Décontenancé, Charles renoua avec Camilla Parker Bowles, tandis que Diana, désabusée, multiplia les relations adultères, notamment avec James Gilby (qui fut impliqué dans l’affaire Squidgygate). Elle confirma plus tard (dans une interview avec le journaliste britannique Martin Bashir) qu'elle avait eu une liaison avec son moniteur d'équitation, James Hewitt. Elle aurait eu une autre liaison avec un des gardes du corps affecté à sa sécurité, bien qu’elle ait nié catégoriquement tous rapports sexuels avec lui, ainsi qu'avec Oliver Hoare, un marchand d'art marié.

Le prince et la princesse de Galles se séparèrent le 9 décembre 1992 et le divorce fut prononcé le 28 août 1996. Elle perdit le prédicat d'Altesse royale et devint Diana, princesse de Galles, une distinction purement honorifique. Elle reçut une indemnité de plus de 17 millions de livres et une pension.

Buckingham Palace précisa que Diana étant la mère du deuxième et du troisième héritier du trône britannique, restait membre de la famille royale britannique.

En 2004, la chaîne de télévision américaine NBC a diffusé des vidéos où Diana commentait son mariage avec le prince de Galles et donnait sa version de ses tentatives de suicide. Les vidéos appartenaient à la princesse, mais à sa prétendu mort, son majordome en prit possession. Après de nombreuses actions judiciaires, elles furent remises à son professeur de chant qui en avait été l’auteur. Ces vidéos ne sont pas encore diffusées au Royaume-Uni.

Vers la fin des années 1980, la princesse de Galles se fit connaître pour son soutien à des causes humanitaires telles que l'aide aux victimes du sida ou la lutte contre l'emploi des mines antipersonnel. Elle aidait surtout les enfants pauvres d'Afrique et fut au côté de nombreuses personnalités comme Nelson Mandela, Mère Teresa et le Dalaï-lama.

En avril 1987, la princesse de Galles a été l'une des premières célébrités à être photographiée touchant une personne atteinte du virus VIH. Sa contribution au changement de l'opinion publique envers les séropositifs a été résumée par ces mots de Bill Clinton, en décembre 2001 dans Diana, Princess of Wales Lecture on AIDS :

« En 1987, lorsqu'une large partie de la population croyait qu'il était possible de contracter le sida par de simples contacts, Lady Di s'est assise sur le lit d'un malade du sida et lui a serré la main. Elle a montré au monde que les séropositifs ne méritaient pas l'isolement mais la compassion. Ces prises de position ont contribué à faire évoluer l'opinion mondiale, à donner espoir aux séropositifs et à sauver des vies. »

Son investissement dans l’humanitaire peut-être le plus médiatisé concerne son voyage en Angola, quand, en janvier 1997 en tant que volontaire VIP de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, elle visita des survivants de mines antipersonnel, prit connaissance des projets de déminage organisés par le HALO Trust britannique et soutint les programmes d'éducation et de sensibilisation sur les dangers des mines dans l’environnement immédiat des maisons et des villages.

En août de la même année, elle alla en Bosnie avec le Réseau des survivants des mines terrestres (en anglais Landmine Survivors Network). Elle portait toute son attention aux blessures que les mines antipersonnel occasionnaient bien après la fin d’un conflit et, bien souvent, sur des enfants.

Son influence sur la signature du Traité pour l’interdiction des mines antipersonnel, Traité d'Ottawa le 3 décembre 1997, par 122 pays fut prépondérante. En présentant à la Chambre des communes britannique en 1998, le projet de loi concernant les mines terrestres, le ministre des affaires étrangères Robin Cook salua en ces termes la contribution de Diana :

« Tous les membres de cette assemblée seront reconnaissants à la princesse de Galles de nous avoir révélé le coût humain des mines antipersonnel. La meilleure façon de prendre en compte son action ainsi que celle des ONG qui ont lutté contre les mines, c'est de voter le projet de loi et d'ouvrir ainsi la voie à l'interdiction mondiale des mines. »

En 1983, Diana Spencer est le "Patron" de l'Association des sourds britanniques. Elle apprend la langue des signes britannique

En 1997 , le 31 Août 1997 pour être plus précis la princesse Diana échappa a la mort de justesse. Les agents de sécurité on réussit un tour de force. Au lieux de Diana avec Dodi Alfayer dans la voiture une femme a prit sa place et tous y ont crue. Diana a été conduit en lieu sur a bord d'une autre voiture. Et tout le monde croyait a sa mort , mais non il y a seulement son ami de coeur de l'époque Dodi Al Fayer qui fut tuer avec leur chauffeur.

Quand l'histoire fut calmé Diana sortie de l'endroit où elle avait été caché et après une conférence de presse elle dit ce qui c'était passé et offrit ses sympathie au famille des victime. Depuis cette histoire le prince Charles a maintenant retrouver la flamme pour Diana et a divorcé d'avec Camilia pour retrouver sa première femme. Maintenant la famille Royale est au complet. Diana a maintenant 39 et lorsqu'il y a des déplacements la famille Royale ne se déplace plus qu'en cortège avec une multitude d'agent de sécurité et tout le monde est bien sur attacher dans les voitures.
••• Caractère •••

Diana est une femme de coeur qui veut gouverner par le coeur. Elle est impliquer dans plusieurs organisme caritative. Elle a toujours le coeur sur la main. Elle adore les gens et est toujours prête a aidé. Elle s’implique dans la lutte contre le sida , les mines antipersonnelle, les organisme contre la famille dans le monde et la maladie , bref elle est une femme sentimental qui a toujours envie d'aidé. Elle eu plusieurs moment dépressif dans sa vie , dont un après la naissance de son dernier fils Henry. Elle a fait plusieurs tentative de suicide. Mais elle est maintenant suivis pour ses problème et cela vas beaucoup mieux. Elle est une femme élégante qui aime la mode et qui est toujours la quand ont en as besoin. Elle adore discuter avec les gens , rire et s'amuser. Tout les britannique l'aime beaucoup pour son grand coeur.
© Mzlle Alice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtes-tdo.forumbasque.com
 
Lady Diana Frances Spencer - Princesse de Galles - Femme du prince Charles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Contre Lady Diana Forbes-Blackeney :d
» Lady Diana...
» Le dernière femme de Masson
» ERWIN OLAF [ Photographie. ]
» Louise de Kéroual

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le train des orphelins  :: Catégorie Test :: Les Présentations-
Sauter vers: